Chômage: l’Insee et Pôle emplois fournissent des chiffres différents sur le taux de chômage

Thibault

Thibault

, Emploi

Ce mercredi, Pôle emploi a publié le nombre de chômeurs à fin avril. Il s’agit de la première publication des chiffres du chômage depuis qu’Emmanuel Macron est arrivé à l’Elysée, alors qu’il a engagé une réforme du code du travail. C’est également un indicateur du mandat de François Hollande sur le chômage.

D’après les chiffres de Pôle emploi, 43.700 demandeurs d’emplois se sont ajoutés aux 3,51 millions de chômeurs au mois de mars dans les listes détenues par l’agence plombant le bilan de François Hollande. Ce résultat a plombé la tendance des trois premiers mois de l’année avec 41 000 chômeurs qui se sont ajoutés en janvier.

Mais la semaine passée, l’Insee a remis en cause des chiffres qui indique que le taux de chômage a reculé de 0,4 point pendant les trois premiers mois de l’année 2017 afin d’atteindre 9,3% de la population active en France en Europe et 9,6 en France.

Ce qui représente le niveau le plus bas jamais atteint depuis 2012 année où François Hollande a pris le pouvoir qui avait promis inverser la courbe du chômage. Un objectif qui n’a pas été atteint à temps.

D’après l’Insee, le taux de chômage n’a vraiment pas connu une hausse pendant le mandat de François Hollande, alors que selon les chiffres de Pôle emploi celui-ci a connu une hausse de 585 000 chômeurs. Si les chiffres sur le chômage se contredisent entre l’Insee et Pôle emploi c’est parce que le mode d’évaluation est élaboré différemment. Pour faire son calcul, l’Insee se base sur une enquête menée trimestriellement auprès d’un échantillon de 110 000 personnes.