Eolien flottant : Eolfi et Eolmed ont été choisis pour créer des fermes pilotes

Thibault

Thibault

, Investir

Pour développer les fermes pilotes d’éoliennes flottantes en Bretagne et en Méditerranée deux entreprises ont été désignées à savoir, Eolfi et Eolmed. Ce projet sera développé à l’horizon 2020. Les vainqueurs des deux autres localités qui se trouvent en Méditerranée seront présentés en septembre.

Ségolène Royal, ministre de l’Environnement a dévoilé le 22 juillet les deux gagnants de l’appel à projets de fermes pilotes d’éolien flottant.

Entamé en août 2015, ce projet consistait à déployer des parcs composé de trois à six éoliennes flottantes à l’échelle 1 pour une puissance de 5 MW minimum sur quatre zones favorables en Bretagne, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Pour la réalisation de ce projet, deux entreprises avaient été désignées notamment le consortium Eolmed géré par Quadran pour développer la zone Gruissan dans l’Aude. Et Eolfi pour Groix en Bretagne, l’unique candidat qui a choisi cette localité.

Depuis 2013, les technologies lancées par des deux groupes ont reçu des investissements futurs.

« Il s’agit d’une nouveauté en France, j’apprécie ces projets. Ils vont participer au développement du système industriel des territoires d’implantation. Ceux-ci jouissent d’une aide à l’investissement faisant partie du programme des investissements d’avenir et d’un montant d’achat garanti pour l’électricité créée » a indiqué la ministre de l’Environnement.

Concernant les deux autres localités à savoir Leucate et Faraman, les projets ne sont pas encore finalisés.

A la fin je vais procéder au choix de gagnants supplémentaires en septembre » souligne Ségolène Royal.

Gruissan : le projet Eolmed retenu

Eolmed va construire quatre éoliennes de 6,12 MW respectivement à Gruissan en Méditerranée. Dirigé par Quadran, ce consortium travaille avec Senvion une entreprise allemande pour la construction des turbines et Bouygues Travaux publics et Ideol pour le flotteur en béton.

Placé sur la mer méditerranéenne, le projet Eolmed sera l’occasion de tester cette filière et de valider les technologies en vue de la commercialiser ».