Final Fantasy XV, revient dans les backs après dix ans de d’attente

Thibault

Thibault

, Jeux Vidéos

Présenté au public en 1987 pour la première fois, cette série a été écoulée au total à 110 millions d’exemplaires en 30 ans.

Les fans du jeu attendaient ce nouvel opus depuis dix ans. Ils seront enfin servis. Édité par Square Enix, Final Fantasy XV sera lancé sur les consoles de jeu PS4 et Xbox One ce mardi.

Alors qu’il allait être lancé pour la première fois en 2006 sous le nom « Final Fantasy Versus XIII », le jeu a été constamment ralenti dans son développement et en 2012, des rumeurs disaient qu’il allait tout simplement être annulé.

Et au mois de juin 2013, Square Enix a surpris tout le monde en présentant au cours de l’E3, une bande-annonce du jeu avec le nouveau nom du jeu : Final Fantasy XV. La réalisation allait être faite par Hajime Tabata autrefois réalisateurs de jeux de la franchise mais uniquement sur d’autres épisodes.

Pour réaliser ce jeu, la franchise a travaillé pendant quatre ans. Elle indique aussi qu’elle s’attend à en vendre 10 millions d’exemplaires. Une prouesse qui viendrait s’égaler à Final Fantasy 7, le jeu qui a été un succès commercial phénoménal jamais réalisé par une franchise de jeu vidéo de renom, indique “VGChartz”. Globalement, les jeux ont été vendus à 112 millions d’exemplaires.

Plus de 110 millions de jeux écoulés

Lancé par Hironobu Sakaguchi au cours des années 1987, ce jeu d’action-RPG va attirer le plus grand nombre à partir de l’épisode VI. Les premières sorties avaient connu un succès important au Japon, mais n’arrivaient pas à se faire connaître ailleurs excepté le Breath of Fire ou encore Dragon Dragon Quest, des jeux de rôle de la même espèce et rivaux de Final Fantasy.

Lancé sur la console de jeu Super Nintendo en 1994, FF VI a été vendu à environ 3,5 millions d’exemplaires. Après la réussite de la version VII, les autres versions rencontreront aussi un succès exceptionnel, comme la version VIII, XI et X vont se vendre de façon respective à 5,33 millions, 5,30 millions et 8,05 millions d’exemplaires.

En 2001, le studio essaie de le faire arriver au cinéma où il va générer 32 millions de dollars de recettes seulement, pour un investissement de 167 millions…