Jacques Chirac est hospitalisé pour « une infection pulmonaire »

Thibault

Thibault

, France

Alors qu’il était au Maroc en vacance en famille, l’ex chef de l’état, Jacques Chirac âgé de 84 ans, a été immédiatement rapatrié et hospitalisé dimanche à La Pitié-Salpêtrière pour une infection pulmonaire. Depuis la fin de son mandat, l’ancien président de la république a constamment été hospitalisé.

C’est ce dimanche matin, que Jacques Chirac a été admis au sein de la Pitié-Salpêtrière afin de bénéficier de soins suite à une infection pulmonaire », comme l’indique son beau fils, le mari de Claude Chirac, Frédéric Salat-Baroux, soulignant qu’il n’allait pas sortir de sitôt de l’hôpital. Une source proche de la famille a déclaré que son départ pour le Maroc a été devancé d’une journée.

Rumeurs angoissantes

L’infection pulmonaire chez les séniors est délicate, car elle s’aggrave constamment » détaille un pneumologue de l’AP-HP. Il faut aussi ajouter que cela peut aussi provoquer une détérioration totale de l’état de santé du patient et altérer ses fonctions cognitives.

Comme c’est souvent le cas quand on l’hospitalise, les rumeurs vont bon train allant des plus simples aux plus angoissantes. Un membre de la famille du président a indiqué que ce dernier était éveillé.

Il faut dire que depuis qu’il a achevé son mandat en 2007, Jacques Chirac, qui avait été déjà fait l’objet d’un accident vasculaire cérébral en 2005, a été admis à maintes reprises à l’hôpital comme en décembre 2015 où il avait pratiquement passé deux semaines, dans le même hôpital, suite à un affaiblissement.

D’autre part depuis le décès de sa première fille Laurence, en avril l’ex Président de la République a été fortement touché.

Depuis quelques temps son état s’était amélioré d’après ses proches. Alors que quand il se rend au Maroc ses séjours sont longs, mais cette fois ci son séjour a été écourté. D’après les médias marocains, Jacques Chirac avait posé ses valises à Agadir, depuis mi-août.

En apprenant qu’il a été hospitalisé, les politiques n’ont pas hésité à adressé des messages de sympathie comme celui du Premier ministre, Manuel Valls qui a souhaité un prompt rétablissement et un soutien à Jacques Chirac. Du côté de sa famille politique(LR) qui prépare sa primaire a tenu à réagir à travers les différents candidats. Notamment Alain Juppé «  Je lui souhaite de tout cœur de vaincre son mal et de se rétablir très vite », sur Twitter. Nicolas Sarkozy « Je pense à Jacques Chirac je lui souhaite de se rétablir »…